Réparation des carrosseries


Le carrossier réparateur est un technicien qui intervient dans tout type d’entreprise de réparation des carrosseries des véhicules. Le lycée propose une formation au CAP et au baccalauréat professionnel.

Le CAP renforce son rôle de premier diplôme d’insertion des jeunes dans la vie professionnelle.
Les CAP rénovés du secteur de la carrosserie deviennent plus complets, donc plus performants. Ils répondent mieux aux attentes des professionnels. L'entrée en CAP à l'issue de la classe de 3ème s'effectue en sollicitant le champs professionnel CAP "métiers de la carrosserie". Le CAP a pour vocation à entrer directement dans la vie active. Les meilleurs élèves pourront, avec l'avis de l'équipe éducative, poursuivre en 2ème année de baccalauréat professionnel.
Le bac pro 3 ans est plus technique et permet d’évoluer dans l’entreprise plus rapidement, il permet également de poursuivre les études vers un BTS et une licence pro pour pouvoir faire de l’expertise.

Les élèves de Bac Pro Réparation des carrosseries peuvent bénéficier d'un dispositif en partenariat avec PSA.


Atelier de réparation carrosserie

La formation de carrossier réparateur dure deux ans pour un certificat d’aptitude professionnelle (CAP)  et trois ans pour un baccalauréat professionnel.

Durant ces formations, le but de la réparation étant de redonner aux véhicules leur aspect d’origine, les élèves sont amenés à réaliser des opérations suivantes :

Échanger les éléments, les équipements amovibles de carrosserie et de garnissage, réaliser les interventions sur vitrages automobiles ; remplacer et régler les mécanismes, les éléments, les équipements et accessoires amovibles. Échanger et régler les dispositifs d'éclairage et de signalisation.

Déposer et reposer les garnissages d'automobile. Effectuer la préparation à la livraison (nettoyage intérieur, extérieur et compartiment moteur, lustrage), en suivant une méthode professionnelle de rénovation. Remplacer les vitres montées sur joint caoutchouc et les vitrages collés.

Réparer les impacts et fissures dans les vitrages feuilletés.

Installer les équipements optionnels de vitrerie sur véhicules légers conformément aux préconisations du constructeur.

Réparer les superstructures d'automobiles ; réparer, redresser les éléments accidentés (débosselage, planage).

Remplacer les éléments fixes de superstructure des véhicules légers (éléments soudés par les procédés MAG et SERP).

Réparer les éléments, accessoires et équipements en plastique des véhicules, selon les méthodes des constructeurs.

Remettre en forme par garnissage les défauts de surface des éléments réparés de carrosserie. Sensibilisation aux conséquences d'une préparation défectueuse des surfaces. Application des protections anticorrosion.

Réparer les infrastructures d'automobiles ; Effectuer le diagnostic de réparation d'un véhicule léger accidenté, par contrôle avec les appareils usuels (piges, pont de mesures, marbre, dispositif de contrôle des trains roulants). Réparer un véhicule léger accidenté sur marbre universel (Mise en œuvre des unités hydrauliques de vérinage). Réparer un véhicule léger accidenté sur pont de mesures. Estimer le coût d’une réparation.

Il est également prévu une formation de 12 semaines en entreprise pour un certificat d’aptitude professionnelle  et 22 semaines pour un baccalauréat professionnel afin de compléter leur formation.

Afin d’estimer le coût d’une réparation, l’atelier de carrosserie réparation dispose d’un logiciel de chiffrage  « SIDEXA », celui est utilisé par 80% des experts en automobile. Il permet de connaître le prix, la référence et le temps de remplacement d’une pièce. Il facilite le travail du réceptionnaire dans une entreprise en ce qui concerne le gain de temps.

La remise en forme par inertie (tir clou)  consiste à remettre en forme un élément endommagé dont on n’a pas accès à son envers ou il est nécessaire de réaliser un dégarnissage de l’élément afin de remettre en forme ce dernier.
C’est procédé simple d’utilisation et permet un gain temps considérable pour le réparateur.



Le soudage sous protection gazeuse avec métal d’apport (M.A.G) ou  (M.I.G) consiste à relier des éléments de même nature. Ce procédé est utilisé plus généralement lors de remplacement des éléments inamovibles (partiel ou total). Il existe également un procédé de soudage électrique  par résistance et par pression ou par point (S.E.R.P)

Le procédé de remise en forme par garnissage physico-chimique (mastic polyester) consiste à rattraper les imperfections après une remise en forme par choc et par pression ou une remise en forme par inertie. Ce procédé permet de redonner à l’élément sa forme d’origine est définitive avant le recouvrement.

Le banc de mesure « METRO 2000 » est un banc de mesure tridimensionnel, qui consiste à mesurer l’infrastructure  du véhicule (le soubassement) lors d’un choc de 2ème ou 3ème  degré afin de définir l’ampleur des déformations et de remettre celui-ci en ligne à l’aide d’une équerre hydraulique.


Télécharger
Plaquette réparation des carrosseries
plaquette réparation des carrosseries.pd
Document Adobe Acrobat 446.2 KB