Le bac STI2D - Sciences et Techniques de l'Industrie et du Développement Durable


Le bac STI2D met l'accent sur les démarches d'investigation et de projet, les études de cas et les activités pratiques, pour acquérir des compétences et des connaissances scientifiques et technologiques polyvalentes liées à l'industrie et au développement durable.

 

La conception de tout produit doit prendre en compte son impact sur l'environnement. 


La démarche de projet

Les enseignements de spécialités font une place très importante aux projets de formation (en première et en début de terminale) et au projet terminal d’évaluation (d’environ 70 heures en terminale). L’initiation à la démarche de projet commence dès la première avec des mini-projets permettant de vivre plusieurs étapes du projet pour résoudre un problème technique limité. Le projet vise à la conception appliquée à des situations concrètes avec des problématiques liées aux enjeux du développement durable ou de la compétitivité. Les activités de projet sont destinées à immerger les élèves dans un processus de réflexion et de création collectif et motivant. Le projet doit faire apprendre une démarche structurée et collective d’analyse, de proposition, de choix, de réalisation, de test et de communication. L’objectif de réalisation d’un prototype, fixé par le projet, ne vaut que par l’obligation de valider une conception. Cette phase de validation est essentielle, car elle permet aux élèves d’apprécier les performances de la solution conçue au vu des objectifs fixés dans le cahier des charges. Cette phase réalisation nécessite que les solutions technologiques soient compatibles avec les moyens de prototypage, mais n’implique pas qu’elles soient optimisées du point de vue de l’industrialisation.


La spécialité ITEC (Innovation Technologique et Eco-Conception)

Cette spécialité porte sur l’analyse et la création de solutions techniques, relatives à la structure et à la matière, qui respectent des contraintes économiques et environnementales.

Cette approche développe des compétences dans l’utilisation des outils de conception et dans la prise en compte des contraintes liées aux matériaux et aux procédés.

Innovation et design

Etude du besoin : Cahier des Charges Fonctionnelles
Etude du besoin : Cahier des Charges Fonctionnelles

Analyse du besoin

Diagramme SysML
Diagramme SysML

Conception

Dessin Assisté par Ordinateur : SolidWorks
Dessin Assisté par Ordinateur : SolidWorks

Choix des matériaux

Procédés et matériaux : CES
Procédés et matériaux : CES

Simulation

Mouvement, déformation, écoulement : Motion
Mouvement, déformation, écoulement : Motion

Prototypage

Impression 3D
Impression 3D


Conditions d'admission

Il est possible d’entrer en 1ère STI2D après une seconde générale et technologique. Pour être orienté en 1ère STI2D., le niveau scolaire de l'élève doit être convenable dans l'ensemble des matières et plus particulièrement un assez bon niveau en sciences. Il faut également avoir un goût prononcé pour la création, la recherche et la pratique.

 


Après le baccalauréat STI2D

Le bac STI2D n'a pas pour vocation l'insertion professionnelle immédiate, par conséquent, une poursuite d'études est obligatoire (au minimum BAC+2 mais les études longues sont à privilégier).
Après un bac STI2D, sans distinction de spécialité, les élèves pourront s’orienter selon leurs résultats et leurs motivations vers :

 

 

Études courtes à longues plus généralistes pour une poursuite d'études facilitée - Voie à privilégier


Institut universitaire technologique (I.U.T.) pour préparer un D.U.T. (Bac+2) suivi d'une licence pro. le plus souvent (Bac+3) suivi éventuellement d'un master ou d'une école d'ingénieur (Bac+5).


Ex : Bâtiment et travaux publics, Électricité et électronique, Informatique, Production industrielle et maintenance.

 

Études longues : des voies spécifiques pour les meilleurs élèves de STI2D.

  • Classe préparatoire TSI (Technologie et Sciences Industrielles) aux grandes écoles  (Bac+2 puis Bac+5)

Deux grands concours sont accessibles aux élèves de prépa TSI : le concours Centrale-Supélec filière TSI et le concours commun polytechnique TSI.
Les épreuves, spécifiques à la filière, permettent chaque année à environ 550 candidats de TSI d'intégrer une école. Ainsi, en 2014, le premier concours offrait 200 places, et le second, 92.

D'autres grandes écoles comme l'ENSAM : Ecole Nationale Supérieur des Arts et Métiers ont des places réservées.

  • École d’ingénieur (Bac+5) avec classe préparatoire intégrée.
  • Université pour préparer une licence (Bac+3) puis un master (Bac+5) voire un doctorat (Bac+8).

 

 

Études courtes à finalité professionnelle:

 

Section de technicien supérieur (S.T.S.) pour préparer un B.T.S. (Bac+2) suivi éventuellement d'une licence pro (Bac+3). Dans tous les domaines liés à l'industrie.

 

Ex : Design de produit, Bâtiment et travaux publics, Électronique et électrotechnique, Technico-commercial, Informatique, Matériaux et métallurgie, Mécanique, Production et maintenance.

 

 


Bac STI2D sur le site de l'Onisep
Bac STI2D sur le site de l'Onisep